Pour « Nuit Blanche 2016 », Paris devient un musée géant qui révèle au public l’art niché au coin de la rue. Découvrez nos rendez-vous à ne pas rater.

Nuit Blanche, un rendez-vous incontournable

Voilà maintenant 15 éditions que « Nuit Blanche » invite les curieux à découvrir ou redécouvrir l’art, le temps d’une nuit dans la capitale française. Ainsi, du crépuscule à l’aube se bousculent dans les rues, une foule de visiteurs et d’artistes en quête d’un moment unique. Cette année, un parcours de plus de 40 projets artistiques disposés autour de la Seine, s’articulera sur fond de récit Italien du XVe siècle : « Le songe de Poliphile ».

Pour cette édition 2016, c’est Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo qui a imaginé la programmation de Nuit Blanche. Il a pour l’occasion, invité plus d’une quarantaine d’artistes français et étrangers, de renommée internationale ou émergents, à investir les bords de Seine pour le IN de l’événement. Pour ce qui est du OFF, la programmation mettra en avant des projets artistiques issus de musées, de galeries et autres lieux associatifs de Paris, tel l’Église Saint-Eustache.

Concernant « Nuit Blanche »

  • Le parcours Nuit Blanche se découvre, à pieds, en vélib, en transport en commun et même en bateaux. A savoir que chaque année le réseau RATP met à disposition un réseau de transport spécial.

Programmation Nuit Blanche, ce qu’il ne faut pas rater :

 

 

Coralie Técher

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !