La galerie des Gobelins présente l’exposition « Tombée de métier » et une Carte Blanche à Noé Duchaufour-Lawrance, organisées par le Mobilier National. Une rencontre entre poésie et savoir-faire d’artistes et d’artisans d’art, à voir jusqu’au 8 janvier 2017.

« Tombée de métier », quand le temps transmet des émotions

Le Mobilier National, rattaché à la Délégation aux Arts plastiques du Ministère de la Culture, présente une toute nouvelle exposition, « Tombée de métier ». Un concentré des dix huit dernières créations d’artistes comme André-Pierre Arnal, Michel Aubry, Albert Ayme, Erik Boulatov, Daniel Chompré, Stephen Craig, Sheila Hicks, Nathalie Junod Ponsard, Klaus Rinke, Pierre Mabille, Claire Pichaud, Ghislaine Portalis, Frédéric Ruyant, Jana Sterbak, Jacques Vieille.

Nuancier de pompons de la manufacture des gobelins
Nuancier de pompons de la Manufacture des Gobelins © Yvan Moreau

Tout un savoir-faire traditionnel, matérialisé par des créations uniques pour montrer la diversité et l’inventivité des artistes. L’art textile se réinvente au fil des siècles mais reste fidèle à ses origines. Chaque créateur, français ou étranger, traduit à travers une tapisserie, sa propre vision du monde. Ces créations racontent des histoires et transmettent des émotions. « Tombée de métier », c’est le résultat d’une rencontre entre un artiste et un artisan d’art, suivi d’un processus de création de plusieurs années. Jusqu’au jour où la création vient à se terminer pour en faire un pur moment d’émotions, une éternelle satisfaction.

Jusqu’au 4 janvier 2017. 

Atelier de teintures des manufactures, tombée de métier
Ateliers de teintures des manufactures © Yvan Moreau

Noé Duchaufour-Lawrance, les coques flottantes

Designer et spécialiste de l’art nouveau, Noé Duchaufour-Lawrance, expose ses créations dans le Salon Carré pour une « Carte Blanche ». Il présentera la collection Transmissions, composée d’une table, d’une chaise et d’une enfilade, sous la forme d’un parcours de pièces en pièces, de l’idée de base à la réalisation finale. Inspiré par les vieilles maisons anciennes où dorment les meubles, le designer a souhaité reprendre l’idée des draps blanc que l’on utilise généralement pour les couvrir. Réalisée avec l’Atelier de Recherche et de Création du Mobilier National, la collection met en avant le savoir-faire de l’ébénisterie et la technologie des matériaux composites. Les structures des objets ont été conçues en chêne. Une coque en fibre de lin gainée de cuir blanc vient recouvrir la partie principale, comme en apesanteur. Les lignes et les courbes féminines s’appliquent à des formes généreuses et oniriques.

Jusqu’au 8 janvier 2017. 

Collection transmissions par Noe-Duchaufour Lawrance
© Noé Duchaufour-Lawrance

 

Informations pratiques

20 octobre 2016 au 4 janvier 2017 – tous les jours, de 11 h à 18 h.

42, avenue des Gobelins 75013 Paris
Accès : métro Gobelins / bus 27, 47, 83, 91

Plein tarif : 8 € / Tarif réduit : 6 €
Accès gratuit le dernier dimanche de chaque mois.

 

Toutes les informations sur le Mobilier National

 

Ophélie Moris-Guichard

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !