Lors des D’Days de 2015, le Studio BrichetZiegler dévoilait By Hands, une collection évolutive qui, comme son nom l’indique, fait la part belle au travail manuel. Pour la fabrication bien sûr, pour le dessin aussi.

Le Studio BrichetZiegler, c’est Caroline Brichet et Pierre Ziegler : deux mains chacun… prolongées de cinq doigts. Une vingtaine de bonnes raisons, en somme, de mettre le handmade à l’honneur. « Avec notre marque, By Hands, nous proposons des objets et des petits meubles qui racontent notre univers et nos valeurs », expliquent-ils en chœur. « Un point commun les lie : nos mains, celles qui fabriquent mais aussi celles qui dessinent. »

Du dessin, parlons-en ! Dans leur cas, duo oblige, sa pratique est plurielle et donc singulière. Toujours complémentaire bien que parfois contraire. D’un côté, Caroline, passée par une école d’art et de design, développe un trait rehaussé de couleurs, tirant vers l’abstraction : « Colorier me permet de créer des valeurs de masse et des contrastes. Je me sers de la couleur pour souligner un élément ou, à l’inverse, le recouvrir. » Parfois même, à la manière de Matisse, elle découpe le papier coloré pour obtenir des surfaces pleines, sans se soucier à ce stade de coller à la réalité de l’objet envisagé.

Croquis du tabouret du studio BrichetZiegler, By Hands
© BrichetZiegler

De l’autre côté, les croquis de Pierre, ingénieur de formation, sont plus axés sur la technicité. Héritage sans doute d’un père professeur de productique et de mécanique : « À l’âge de dix ans, je réalisais déjà des plans techniques », se souvient-il, amusé.

Pierre encore qui, partant de l’idée d’un usage ou d’une fonction, utilise le crayon à papier pour améliorer sa projection, gommant ici, ajoutant là, quand Caroline dessine d’une manière plus prospective, presque automatique, en quête de l’idée à laquelle ses couleurs finissent par donner forme. Reste qu’à leur bureau assis côte à côte, il faut les voir lorgner par-dessus l’épaule de l’autre. « Nos dessins sont une source d’inspiration mutuelle », poursuit Pierre. « Apercevoir du coin de l’œil une forme ou un aplat posé par Caroline me permet de rebondir, de pousser mes propres dessins plus loin, parfois même dans une autre direction. »

 

Tabouret vent contaire du studio brichetziegler, By Hands
Issu de la collection By Hands, le tabouret Vent Contraire joue sur des plans juxtaposés – tantôt enveloppants, tantôt ouverts –, et se dévoile sous toutes les coutures. Avec ses deux finitions, au tampon « sunburst » et au trait de marqueur tracé à main levée, gageons qu’il aura vite le vent en poupe ! Studio BrichetZiegler, Vent contraire, érable ou frêne, marqueur ou encre colorée, 34 x 34 x H. 45 cm, 480 € © BrichetZiegler

 

Plus d’informations sur le site du studio.

 

Laurent Montant

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !