Le constructeur centenaire Alfa Romeo veut sortir de sa longue traversée du désert. Pour rajeunir la marque, reconstruire son image et conquérir une nouvelle base de client, l’italien a conçu un SUV. Baptisé Stelvio, il mise beaucoup sur son design. Pari réussi ?

Alfa Romeo Stelvio

Une berline surélevée

Contrairement à de nombreux SUV qui sont un peu trop massifs, ronds, l’équipe design d’Alfa Romeo, dont la moyenne d’âge ne dépasse pas trente ans a pris le contrepied en proposant une adaptation surélevée d’une berline. Un choix qui permet des lignes plus affinées et plus sportives.

Alfa Romeo Stelvio surélevée

Ligne de toit

Conséquence de ce choix : une ligne de toit tombante (qui ne sacrifie pas pour autant le confort des passagers à l’arrière) qui vient se fondre dans un haillon. Les lignes de cette partie sont moins convaincantes, peut-être car trop écrasées et à cause du dessin des optiques qui apparaît déjà dépassé. Les proportions ne sont pas des plus élégantes ici.

Alfa Romeo Stelvio ligne de toit

Sacré caractère

La face avant très charismatique fera débat. Pas de doute les passionnés de la marque sont convaincus par ce large regard horizontal féroce et la calandre triangulaire suspendu. Ce dernier élément ajoute légèreté à l’ensemble et donne un peu de raffinement au look sportif affiché. Contrairement à certains de ses concurrents au dessin très fade, le Stelvio, sous cet angle a un sacré caractère.

Alfa Romeo Stelvio design

La planche de bord

A l’opposé du design extérieur, dans l’habitacle rien de très réjouissant. Il y règne une certaine austérité. L’intégration des éléments est bien réalisée mais sans folie stylistique. Il en va de même avec la planche de bord élancée surmontée de deux bosses soulignant les comptes-tours. Un Décevant.

Alfa Romeo Stelvio planche de bord

Le volant

C’est d’autant plus dommage car le volant est lui une vraie réussite. Faisant écho au dessin de la calandre il a tout du volant d’un véhicule sportif avec le bouton « Start » situé en bas à gauche et ses longues palettes circulaires en aluminium qui rappellent celles utilisées par Maserati ou Ferrari. Flatteur.

Alfa Romeo Stelvio volant

Avec le Stelvio Alfa Romeo réussit un double-pari : poursuivre avec cohérence sa renaissance stylistique tout en offrant un véhicule différenciant qui se démarque nettement dans le segment très encombré et très « codé » du SUV. On ne peut que saluer la démarche.

Laurent André

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !