Très dynamique, le marché du mobilier outdoor n’a fini de nous étonner. Hier il prenait son envol en recherchant l’élégance propre à l’indoor pour des ensembles où se poser longtemps, confortablement. Aujourd’hui, il inspire les collections d’intérieurs.Constance Kocher, chef de marché mobilier chez Serge Ferrari, analyse cette tendance.

Avec l’évolution des modes de vie, le jardin ou la terrasse sont véritablement considérés dans les aménagements extérieurs comme des pièces à vivre supplémentaires. De ce fait,  on constate depuis quelques années des effacements des séparations indoor et outdoor, avec l’apparition des pergolas, l’évolution des revêtements pour garder une continuité entre le salon de la maison et celui extérieur. Et bien entendu,  le mobilier  a profité de ces ouvertures : il affiche depuis quelques années un confort et des dimensions qui n’ont rien à envier aux ensembles que l’on trouve à l’intérieur. Et le mix in et out va plus loin : on remarque aujourd’hui que du mobilier indoor reprend également les codes,  dédiés à l’outdoor. De plus, les contraintes techniques que les fabricants ont dû surmonter pour développer des produits résistants en extérieur ont donné naissance à des matériaux prisés pour leur résistance et leur facilité d’entretien, totalement transférables dans des lignes dédiées à l’intérieur. Décryptage par Constance Kocher,  chef de marché mobilier chez Serge Ferrari.

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !