Après dix ans d’existence, Audi a repensé l’identité visuelle de son Audi Q5. Finies les formes rondes « passe-partout », le SUV se muscle et impose son charisme.

ouverture-article-min

La calandre Singleframe 3D

Signe distinctif de la nouvelle génération des gammes « Q » (SUV) l’imposante calandre hexagonale biseauté implémente du caractère à la face avant et déjoue la massivité grâce à des lignes torturés et des jeux de volume. Conçue d’une seule pièce elle est le point de départ de plusieurs lignes qui la lient à d’autres éléments comme le bouclier avant, le profil ou même la face arrière. L’idée de ses lignes continues est la clé pour proposer un dessin homogène et dynamique.

la-calandre-min

la-calandre-2-Audi Q5

Le capot

En prolongation de lignes initiées par la calandre, la double-griffure sur le capot renforce l’aspect sportif du Q5 en segmentant les surfaces planes. De fait, le pli extérieur souligne les ailes et assoie la masculinité du dessin. De l’intérieur cela donne l’impression d’être au volant d’un véhicule sportif.

le-capot-Audi Q5

 

L’écran de navigation

Un faux pas. Les designers n’ont pas décidé d’intégrer cet écran de 8,3 pouces qui regroupe l’ensemble du système d’infotainment de l’auto. Son implémentation nuit à la dynamique de la partie haute de l’habitacle.

 Le premier réflexe est bien sûr d’appuyer dessus. N’essayez pas il ne se passera rien : pour le commander vous ferez appel à une molette et un pavé tactile à retour haptique tous deux situés sur le tunnel central. Leur ergonomie et la bonne réactivité compensent, mais on aurait tout de même préféré un écran tactile. Voyez le bon côté des choses : il n’y aura pas de traces des doigts sur l’écran.

Ecran Audi Q5

Le volant 

Le volant multifonction, ni trop grand ni trop épais, propose grâce à un jeu de formes une ergonomie exemplaire. Il reprend un ensemble de commandes bien pratiques mais n’est pas pour autant surchargé. Ultime détail, signature d’Audi : la reprise en son centre du dessin de la calandre. A titre personnel je vous conseillerais la version volant à méplat de la finition S-Line. Encore plus esthétique et agréable en main.

le-volant-Audi Q5 le-volant-Audi Q5

Le haillon

Qui dit SUV dit haillon. Audi a fait le choix, comme pour ses autres SUV de le faire courir sur toute la largeur de l’auto, et même le faire se prolonger sur les ailes, Ce qui lui confère un aspect enveloppant et lui permet de s’intégrer avec homogénéité au reste du dessin. Les lignes horizontales de la  partie basse du haillon ne sont pas sans évoquer une berline. Un bon point qui allège.

le-haillon-Audit Q5

Le nouvel Audi Q5 emboîte le pas de son ainé le Q7 en adoptant les codes stylistiques qu’il a initié. Pas une révolution donc (pourquoi s’y risquer alors que la première génération a été leader des ventes en son segment durant la quasi-totalité de sa commercialisation ?) mais une vraie évolution qui pallie au manque de charisme de l’ancienne version et devrait séduire une clientèle plus large tout en renouvelant l’intérêt de celle déjà conquise.le-haillon-fin-article Audi Q5

 

 

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !