Cet appartement haussmannien a été totalement transformé par l’architecte Véronique Cotrel en un écrin luxueux et chaleureux. : une rénovation qui le fait monter en gamme !

Photos : Christophe Rouffio, Agence Cotrel

Dans ce grand salon lumineux, on est confortablement installé dans des canapés et des fauteuils choisis chez B&B Italia, autour d’un assemblage osé de trois tables basses. © Christophe Rouffio, Agence Cotrel
Dans ce grand salon lumineux, on est confortablement installé dans des canapés et des fauteuils choisis chez B&B Italia, autour d’un assemblage osé de trois tables basses. © Christophe Rouffio, Agence Cotrel

Niché au cœur du 6e arrondissement de Paris, cet appartement s’est offert une seconde vie. De retour de l’étranger, les propriétaires cherchaient à inscrire dans les lieux leur empreinte, leur passion pour les beaux objets et les pièces d’art dans un cadre élégant, qui reçoive et mette en valeur la cohabitation d’éléments divers, avec un souci de raffinement personnalisé. Dans le même temps, ils souhaitaient déterminer un espace qui puisse accueillir leurs enfants, tout en leur laissant une certaine autonomie. Pour relever le défi, Véronique Cotrel et son équipe ont, tout d’abord, restructuré l’espace : les anciennes cuisines, accessibles depuis les escaliers de service, comme c’est souvent le cas dans les immeubles haussmanniens, ont été converties en un studio chaleureux qui regroupe chambre, salle de bains et kitchenette et assure cette indépendance souhaitée dans l’accueil.

Les chaises Ottawa de BoConcept accueillent les convives autour de la table, éclairée par la suspension de Quasar. © Christophe Rouffio, Agence Cotrel
Les chaises Ottawa de BoConcept accueillent les convives autour de la table, éclairée par la suspension de Quasar. © Christophe Rouffio, Agence Cotrel

L’agencement de l’appartement principal a été, pour sa part, pensé en trois zones desservies par un long couloir retravaillé telle une galerie. Dès l’entrée, le ton est d’ailleurs donné par la présence d’un vitrail très lumineux aux accents Art déco. Ce couloir sépare, d’un côté, les pièces à vivre collectives et, de l’autre, les espaces plus intimes. Ainsi, les anciens salons et salle à manger ont été réunis dans une seule et même grande pièce baignée de lumière : on s’y rassemble pour déjeuner autour d’une table, installé sur les chaises Ottawa de BoConcept, puis, côté cheminée, on s’y repose, confortablement assis dans des canapés et des fauteuils choisis chez B&B Italia. L’élégance sobre des assises valorise d’autant plus les œuvres d’art et les curiosités, qui font aussi l’originalité de cet appartement. Cette pièce à vivre donne sur une cuisine très contemporaine avec des icônes design et un îlot central conçu sur mesure : difficile d’imaginer que cette dernière remplace une ancienne chambre tant son emplacement semble s’inscrire naturellement dans le prolongement !

Ultra-contemporaine, la cuisine comprend la présence d’icônes, telles la table d’Eero Saarinen et les chaises DSW des Eames, et un îlot central conçu sur mesure par Leicht. ©Christophe Rouffio, Agence Cotrel
Ultra-contemporaine, la cuisine comprend la présence d’icônes, telles la table d’Eero Saarinen et les chaises DSW des Eames, et un îlot central conçu sur mesure par Leicht. ©Christophe Rouffio, Agence Cotrel

Pour les espaces intimes, la chambre a été réaménagée en un lieu luxueux et serein, parfaitement adapté, avec le papier peint luminescent d’élitis qui souligne la douceur élégante du lit, majestueux avec sa tête de lit capitonnée. L’attention portée au raffinement comportant une touche personnelle se retrouve dans la salle de bains. Ainsi, à côté des vasques Roll de Flaminia, le regard s’arrête sur la mosaïque de Pierre Mesguich qui habille avec légèreté la douche. Pour appuyer cet esprit haute couture, les luminaires ont été soigneusement choisis et se posent subtilement en contrepoint. Ainsi, la suspension de Quasar au-dessus de l’imposante table de repas évoque ce scintillement que l’on retrouve dans les détails de l’appartement, tandis que, dans la suite des moulures haussmanniennes, les disques dorés du sublime luminaire Macchina Della Luce de Catellani & Smith apportent une note forte au coin salon. Dans la chambre, la suspension Heracleum de Marcel Wanders éditée par Moooi rappelle la ligne contemporaine de l’aménagement, quand la suspension PostKrisi de Catellani & Smith donne un éclat certain  au dressing. Ainsi, en construisant un dialogue attentif avec les propriétaires, Véronique Cotrel, appuyée par la styliste Céline Hassen, a concocté un écrin personnel dans un cadre somptueux, concevant les menuiseries sur mesure, soignant les finitions, et elle a intégré aux éléments chinés par les propriétaires des pièces design qui renforcent le caractère unique du lieu !

L’espace intime commence avec la conception d’un dressing de rêve : depuis le tapis épais, que Patricia Urquiola a imaginé pour Chevalier édition, jusqu’aux poignées en cuir des rangements inscrits dans les murs, le moindre détail a été pensé pour en faire un lieu serein et fonctionnel. ©Christophe Rouffio, Agence Cotrel
L’espace intime commence avec la conception d’un dressing de rêve : depuis le tapis épais, que Patricia Urquiola a imaginé pour Chevalier édition, jusqu’aux poignées en cuir des rangements inscrits dans les murs, le moindre détaila été pensé pour en faire un lieu serein et fonctionnel. © Christophe Rouffio, Agence Cotrel

  Nathalie Degardin

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !