Déployée sur quatre niveaux, cette villa sud-africaine, en dépit de son volume, cultive un esprit de simplicité, orientée vers la nature qui l’entoure. Un certain naturel chic en somme.

Foyer Jardin
Foyer outdoor Le jardin, à commencer par le patio central, a été conçu comme un prolongement à part entière de la villa. La nuit venue, un foyer offre un second point de ralliement familial.

À quelques kilomètres du tumulte de Cape Town se cache un véritable sanctuaire privé, encastré dans la colline de Lion’s Head. Invisible depuis la route, cette immense villa semble prête à se jeter dans la baie de Bantry qu’elle surplombe, comme pour faire corps avec les vagues de l’océan Atlantique. En osmose avec le paysage environnant, elle n’en a pas moins été conçue pour répondre aux besoins de la famille qu’elle accueille.

maison design
Sculpture fonctionnelle Ouverts tant vers le patio que vers la piscine, le salon et la zone dînatoire se distinguent par la hauteur de plafond et un volume XXL magnifiés en son bout par un îlot central réalisé à partir d’un bloc de granit impressionnant et sculptural.

Les équipes du cabinet d’architectes sud-africain Saota Agency ont en effet pris soin de séparer intelligemment les zones de vie et de réception des espaces de nuit plus intimistes, ces derniers étant dissimulés aux étages inférieurs de cette villa construite sur quatre niveaux.

escaliers villa capte town
Puits de lumière Contrastant avec l’utilisation du granit et du schiste, l’escalier central desservant les 4 niveaux de la résidence est en béton, la zone de circulation bénéficiant d’ouvertures zénithales pour capter un flot de lumière naturelle supplémentaire.

Une vaste zone de vie encadrant en partie le jardin abolit les frontières entre intérieur et extérieur, au gré de longues baies vitrées coulissantes ; un sentiment accru par le dédoublement des pièces à vivre version outdoor entre cuisine, zone de déjeuner et salon d’été, ce dernier prolongeant autour de la piscine son confrère indoor.

Chambre
Intimiste Plus qu’une suite parentale, c’est un véritable intérieur privé, agencé par les architectes de Saota pour les parents, qui réunit bureau, salle de bains et chambre. Un vaste espace qui reprend les codes de la décoration intérieure de la villa entre bureau en bois naturel, sol revêtu de pierre et tonalités chromatiques neutres, seuls les tableaux et les dessins des enfants ajoutant quelques notes de couleur de-ci de-là.

A contrario, la suite parentale a été imaginée comme un véritable petit cocon. Rassemblant chambre, bureau et salle de bains, l’espace se prolonge par un grand spa qui s’ouvre totalement avec ses baies coulissantes pour se transformer en minipièce d’eau outdoor privée.

Parcours Sensoriel
Parcours sensoriel Dès les premiers pas dans la villa, le visiteur est invité à un parcours ponctué de surprises, au gré de points de vue cadrés sur cette résidence tournée vers le panorama envoûtant de l’océan Atlantique.

Le côté sanctuaire est renforcé par l’utilisation de matériaux bruts tels que séquoia, bambou ou encore granit, travaillés de manière à constituer des éléments décoratifs à part entière. Le mobilier tout en sobriété s’efface au bénéfice de la lumière sud-africaine, qui métamorphose l’intérieur de la villa tout au long de la journée en se réfléchissant sur les striures et volutes des surfaces et parois de la résidence.

Chambre
Sur mesure Sous la vaste zone de vie et sa terrasse se dissimulent la suite parentale et sa salle de bain dont les équipements ont été choisis chez Newform.

Salle de Bain

couloirs de la villa cape town
Signalétique Souligné par un revêtement de lattes de bois naturel bombé au plafond, le point central des espaces de circulation indique de manière instinctive l’accès aux étages inférieurs accueillant les espaces de nuit plus intimistes.

Capucine Colin

Saota /Antoni Associates – www.saota.com/project/za-boma

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !