Pour fêter ses 10 ans,  l’éditeur français ENOstudio  a décidé de faire appel à 10 designers pour une sélection de créations qui reflètent bien sa ligne éditoriale, intemporelle et fonctionnelle, avec un soupçon de poésie.

Parmi les petites maisons d’édition qui témoignent de la créativité française dans l’Hexagone et sur la scène internationale, ENOstudio fait office de pionnière en 200è,  bientôt rejointe par Moustache, Specimen Edition, La Chance… toutes aussi dynamiques et complémentaires dans leur façon d’aborder le marché du mobilier et du design. Dès les premières années, le fondateur d’ENOstudio,  Luc Moulin,  cherche à « éditer un designer important pour un designer émergent. C’est important d’avoir un équilibre entre les deux »(1) .  En toute logique, pour fêter cet anniversaire, ENOStudio  a donc fait  appel à des designers aux parcours très différents  : Sam Baron,  Guillaume Delvigne, AC/AL , Matalie Crasset, Goliath Dyèvre, Benjamin Graindorge, Numéro 111, NOCC, Charlotte Sagory, Ionna Vautrin… De la même façon, les créations mises à l’honneur reflètent bien la ligne de la maison : objets du quotidien dont on attend une certaine fonctionnalité,  ils sont aussi porteurs d’une certaine douceur poétique, de par leurs lignes originales, la qualité et le travail des matériaux, proches d’une démarche artisanale dans la mise en avant des savoir-faire.  Miroir à la géométrie décalée de Sam Baron, jeux optiques de Benjamin Graindorge avec une série de vases Ondin  « à la peau de verre »,   buffet Pavillon de Guillaume Delvigne qui mise sur un verre translucide pour abriter ou exposer des objets au regard en toute simplicité, lampe Atlas pensée dans la continuité de l’horloge  Nimbe précédemment conçue par AC/AL studio pour ENOstudio… cette sélection anniversaire donne à voir un petit cabinet de curiosités subtil et prospectif.  

(1)  in Design @ Home n° 60

ENOstudio vase ONDIN
Vase Ondin, de Benjamin Graindorge sur buffet Pavillon de Guillaume Delvigne
ENOstudio lampe ATLAS
Lampe Atlas de AC /AL studio :  » L’idée de ce projet était de proposer un luminaire élégant aux formes simples et épurées, avec une tête de lampe surdimensionnée et généreuse. »
ENOstudio miroir PREGO Sam Baron
Miroir Prego de Sam Baron : selon le créateur  «  Prego peut être accroché de plusieurs manières, questionnant les notions de haut/bas – droite/gauche, tout en laissant à l’utilisateur la liberté d’appliquer ce motif fonctionnel sur son mur. »
ENOstudio DRP collection
Pouf  Vega de Numéro 111 : « Nous avons imaginé un pouf au dessin accueillant et joyeux. une forme simple, tout en rondeurs. » Et miroir Dorne de Goliath Dyèvre : « Le cadre de ce miroir s’étire pour créer une tablette dont la fonction reste ouverte. Il s’agit, par un geste simple, de basculer le miroir vers l’élément de mobilier. »

 

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !