L’atelier québécois de design Larose Guyon complète sa collection « La belle époque » avec la suspension romantique, Liane. Ce bijou de lumière raffiné, en suspension dans l’air et le temps, est notre objet insolite du mois.

Liane, luminaire de Larose Guyon design contemporain poétique
Liane © Larose Guyon

Le duo de designers de l’atelier Guyon, Audrée L. Larose et Félix Guyon, ont présenté en exclusivité leurs dernières créations, au salon du design de New York (ICFF – International Contemporary Furniture Fair) qui s’est tenu du 14 au 17 mai 2016. Parmi elles, Liane, un luminaire haut de gamme, né d’un exercice de style raffiné.

 

Liane, le luminaire d’une belle époque

Ce bijou de lumière poétique s’inscrit dans la collection « La Belle Époque », un concentré d’objets (miroir, chandelier, support mural, corbeille à fruits, support de livre de recettes) inspirés du romantisme du XIXe siècle et de personnages marquants de la culture parisienne. Ici, le passé rencontre le présent avec Anne-Marie Chassaigne, dite « Liane de Pougy », une courtisane de la Belle Époque devenue princesse. Les deux designers ont non seulement travaillé sur la lumière, en utilisant des LED, mais ils ont aussi conçu un objet extrêmement inspiré avec des détails luxueux empreints d’une certaine nostalgie.

Liane, luminaire de Larose Guyon design contemporain poétique
Liane © Larose Guyon

 

Liane, un condensé cuivré

En matière de décoration, le cuivre n’a plus sa place à faire sur le banc des tendances de la saison. Il s’intègre dans la chambre, le salon, la cuisine et même dans la salle de bains. « Par amour pour cette matière, nous avons choisi de travailler avec le cuivre. Tous nos objets décoratifs sont plaqués de cuivre de façon artisanale par des gens dévoués et soucieux de cette matière. » expliquent les deux designers de Larose Guyon. L’oxydation du cuivre accentue l’âge et l’effet patiné du produit. Audrée L. Larose et Félix Guyon ont aussi souhaité mettre en avant le savoir-faire québécois : le luminaire est assemblé sans soudure ni colle ni attache mécanique.

 

Collection de Larose Guyon, La Belle époque
Chandelier © Larose Guyon

 

O. M-G

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !