Grâce à leur double culture, Noa Ikeuchi et Tommaso Nani créent sans compromis et répondent à une diversité  de projets d’objets et d’espaces révélant l’essence des choses.

Mist-o studio créateurs

L’un est japonais, l’autre italien. Noa Ikeuchi et Tommaso Nani se sont rencontrés à l’Istituto Europeo di Design de Milan. Plus qu’un duo, ils affirment et revendiquent deux cultures, deux identités. De cette parité est née mist-o, une force créative et un style singulier. Les formes sont épurées à l’extrême, les figures poussent le design dans ses retranchement… Ensemble ils travaillent sur des projets dont certains ont été exposés au Salone Satellite à Milan, au Triennale Design Museum, au MoMA boutique de design, au Superstudio ou encore au Museo Poldi Pezzoli… Avec une grande souplesse et une ouverture d’esprit, mist-o conçoit en tandem le développement des produits, des architectures d’intérieurs ou des scénographies… Leur travail est en équilibre entre deux cultures celle du Japon et celle de l’Italie,  influences  qui transparaissent naturellement de par leurs antécédents et leurs expériences personnelles. Noa a travaillé avec David Chipperfield Architects et Tommaso  pour Palomba Serafini Associati. Ils ont choisi non pas de fusionner mais de dédoubler leur studio de création fondé en 2010 situés sur deux pôles, l’un Milan et l’autre à Tokyo. « Nous avons choisi ce mode de fonctionnement et avec Skype nous communiquons très bien ! Notre relation repose sur l’amitié et la distance peut être une bonne chose car il est parfois plus facile de comprendre l’autre quand il n’est pas au même endroit. »

mist-o design

Mettre en relation et en harmonie les cultures en imaginant des archétypes et créer de nouvelles lignes pures et ordonnées, tel est leur credo. Le meuble Bold exprime ce précepte, la poignée est accentuée, et il peut faire office à la fois de plan vasque de salle de bain ou d’une commode de salon. De grandes marques du design international ont bien compris toute la force de ce duo : Atipico, Be Open Foundation, Cappellini, Ex-t, Frag, Ichendorf, Living Divani, L’Abitare, Mogg, Oluce. Au salon Maison &Objet à Paris en septembre 2015, mist-o a conçu le stand du marbrier Antolini, un jardin de pierres, minimaliste.  «  Nous ne voulons pas créer consciemment un style ; mais une signature tactile ressort naturellement en filigrane de notre travail. Le style italien et le style japonais se sont mélangés ensemble pour exprimer une douce simplicité, créer des objets qui ne jurent pas, qui affirment leur existence tout en restant limpides, honnêtes, et jamais vulgaires. Nous essayons de faire ressortir l’essence d’un objet, en se concentrant sur son concept principal et en éliminant le superflu. »

mist-o design

Dans leurs récentes productions en 2015, chaque pièce se doit de répondre à l’une de leurs deux cultures. Le  lampadaire, surprenant, pour Oluce, tout en  jouant avec la présence et l’absence de la lumière, rend hommage aux grandes constructions du début XXème siècle. Le bureau Inari pour Liviani Divani évoque l’image abstraite des portails torii des temples shintoïstes japonais. Dans les deux cas, l’harmonie des formes, la rigueur du concept friseraient presque la perfection.

 

Anne Swynghedauw

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !