Design Miami 2017 ouvre ses portes du 6 au 10 décembre 2017. Parallèlement à la foire d’art contemporain,  ce forum rassemble des créateurs venus de tous horizons.  Design Miami, c’est aussi un lieu de confrontation entre l’art et le design, le contemporain et l’ancien. Parmi tous les projets aux frontières du « designart », nous en avons retenu cinq, pour leur identité toute particulière.

1- Design et fantaisie réaliste chez Friedman Benda

Friedman Benda arbore l’étroite frontière entre la réalité et la fantaisie ; un miroir peut être peuplé d’animaux, une lampe dotée d’un pied façonné à partir de roche volcanique. La galerie évoque aussi les films « Belle de jour » de Luis Buñuel ainsi que « Eyes Wide Shut » de Stanley Kubrick pour rejoindre cette idée de fantaisie. 

Miroir Noah, 2017
Les Frères Campana, Miroir Noah, 2017
Friedman Benda, Less CPP n° Lava vs Porcelain Wall Lights, 2016
Friedman Benda, Less CPP n° Lava vs Porcelain Wall Lights, 2016

2- Design, exotisme et détente chez Louis Vuitton

Le concept du « designart » rejoint la collection Objets Nomades de Louis Vuitton dans laquelle il présente une édition turquoise du Bomboca Sofa. Les formes organiques et les matières regorgent d’inventivité, tout ceci pour prendre l’apparence d’un nuage, une conception modulable et délicieusement poétique. En effet, huit coussins s’encastrent dans une coque rigide tapissée de cuir, des coussins en velours pour apporter encore plus de confort. Cette invitation au voyage rejoint la balancelle Swing Boat dessinée par l’atelier Oï qui s’inspire de la forme d’un canot déniché chez un antiquaire, une bonne manière de naviguer dans les airs ! 

Louis Vuilton, Bomboca Sofa, 2017
Louis Vuilton, Les Frères Campana, Bomboca Sofa, édition turquoise, 2017
Louis Vuitton, Atelier Oï, balancelle Swing Boat, 2017

3- Design et modernité du bois chez Patrick Seguin

Retour vers l’art moderne avec la galerie Patrick Seguin qui met à l’honneur les designers français du XXe siècle et notamment les maisons démontables de Jean Prouvé. Vous pourrez bien sûr y observer quelques mobiliers en bois signés Charlotte Perriand qui puisait son inspiration dans l’ameublement japonais, d’où ce subtil mélange entre les techniques traditionnelles et l’industrie, ainsi que d’autres designers célèbres tels que Pierre Jeanneret et Jean Royère. 

Jean Prouvé, Maison démontable 8 x 8
Charlotte Perriand, Lit simple, 1959
Charlotte Perriand, Lit simple, 1959

4- Quand les Modernes inspirent…  Louisa Guinness

Ce voyage dans le temps se poursuit avec la créatrice Louisa Guinness qui s’inspire elle aussi des Modernes pour ses créations de bijoux. Ceux-ci prennent essence grâce aux œuvres de Man Ray, Pablo Picasso ou encore Pol Bury. Des bijoux pareils à des œuvres d’art façonnés de matières précieuses qui peuvent même habiller des sacs à main ou des bougeoirs. 

Louisa Guinness, collier en argent, photographie d'Alexandre Calder
Louisa Guinness, Collier en argent, photographie d’Alexandre Calder, 2016
Louisa Guinness, Boucle d'oreilles en argent, photographie d'Alexandre, 2016
Louisa Guinness, Boucles d’oreilles en argent, photographie d’Alexandre Calder, 2016

5- Design d’espace à la Galerie Philippe Gravier 

Dans le design d’espace excelle la Galerie Philippe Gravier qui mêle l’art à l’architecture avec un caractère innovant. Chaque élément architectural devient une sculpture, ou même un objet du quotidien revisité. Ça peut être une table ou encore une installation qui fait office de salon de thé ! Le travail de Kengo Kuma traduit merveilleusement cette idée en associant l’art traditionnel japonais au design contemporain, source de recherche et de praticité. 

Galerie Philippe Gravier, Kengo Kuma, Fu An, 2010
Galerie Philippe Gravier, Kengo Kuma, Fu An, 2007
Galerie Philippe Gravier, Kengo Kuma, Urushi Project, Table, 2017
Galerie Philippe Gravier, Kengo Kuma, Urushi Project, Table, 2017

Alice Vandromme

http://miami2017.designmiami.com/

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !