Le Ground Control  a investi la totalité de la Halle Charolais en ce début d’année 2018. Espace pluridisciplinaire situé sur une ancienne friche industrielle, il se présente comme un lieu « alternatif » invitant à la détente et à la découverte.

Ground Control, un espace de découverte et de convivialité

Ground Control © Georges Saillard
Ground Control © Georges Saillard
 

Ground Control a investi l’intérieur de la halle Charolais depuis  le 9 février dernier. Espace de 4500 m2 avec une terrasse de 1500m2, il est situé à Paris à proximité de la gare de Lyon. L’expérience est née en 2014 et s’était précédemment installée à la cité de la Mode puis à l’ancien dépôt de locomotives de La Chapelle. Cette année c’est dans le 12e arrondissement qu’elle pose ses valises en louant à la SNCF un de ses anciens sites de tris postaux (voir à ce sujet notre article sur l’ouverture du magasin SNCF Grand Train au Ground Control). Conçu comme un espace de convivialité et découverte, il accueille bars et restaurants mais propose également des concerts, des spectacles ainsi que des expositions. Au cœur du projet se trouve un désir de partage et de création, une volonté d’explorer une autre façon de vivre en milieu urbain. Cette notion de bien-vivre ensemble est mis en lumière à travers des initiatives citoyennes, solidaires, écologiques. Le lieu accueillera par exemple ce week-end Paysans Parisien, un évènement organisé en collaboration avec Jardins Jardin qui sera consacré à l’agriculture urbaine et la nature en ville. Au-delà d’un espace de détente et de culture, Ground Control se veut aussi un lieu utile.

Ground Control, un lieu engagé

Ground Control © Nicolas Hoffmann
Ground Control © Nicolas Hoffmann

Cet engagement se retrouve dans plusieurs domaines chez Ground Control. Sur le plan de l’alimentation, les restaurateurs doivent signer une charte de qualité à travers laquelle ils s’engagent à privilégier le « bon produit » et à permettre au client de connaître la provenance et la composition de ce qu’il consomme. Un potager urbain a également été mis en place sur la terrasse. La question de la solidarité est aussi très présente : à partir du 28 mars prochain, le restaurant La Résidence situé à l’intérieur de la halle accueillera des chefs réfugiés pour des durées variables allant de quelques semaines à quelques mois. Cette initiative est le fruit d’une collaboration avec le Refugees Food Festival, projet itinérant qui propose de confier les cuisines de restaurants à des chefs réfugiés. Deux personnes en situation précaire participant au dispositif « Premières Heures » (créé par Emmaüs Solidarités) seront également embauchées pour l’entretien des plantes en extérieur.Cet engagement de Ground Control est aussi environnemental avec la volonté de réduire, revaloriser les déchets  et d’œuvrer à la diminution de l’empreinte écologique. Les biodéchets des restaurateurs présents sur la terrasse ont ainsi été récupérés par Moulinot. Au total, 2365 kg ont été valorisés en biogaz ou compost entre mai et octobre 2017. Un effort pour économiser l’eau, l’électricité et les ressources matérielles a également été mis en œuvre à travers l’utilisation de matériaux de récupération pour aménager la halle.

Ground Control se veut donc un espace où l’engagement passe autant par les activités et évènements accueillis que par l’organisation du lieu lui-même.

 

Ground Control se situe au 81 rue du Charolais à Paris dans le XIIe arrondissement. Il est ouvert du mercredi au vendredi de 12h à 00h, le samedi de 11h à 00h et le dimanche de 11à 22h30.

 

Découvrez notre interview de Denis Legat, coordinateur de Ground Control :   

 

David Kabla

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !