Initialement destinée à usage électrique, la fibre de carbone est un matériau qui s’est récemment infiltré dans l’univers du mobilier.  Petit tour d’horizon en 5 déclinaisons.

Vesser, baignoire hamac ©Splinter Works

La fibre de carbone, des propriétés adoucissantes

Développée pour la première fois par Joseph Swan en 1860, la fibre de carbone est utilisée à cette époque dans la conception de lampes à incandescence. Issue de l’industrie, elle a fait ses preuves dans le domaine de l’aéronautique et dans l’automobile. Composé d’atome de carbone, la fibre de carbone séduit les concepteurs en tout genre. Elle permet de réaliser des structures légères d’une rare minceur. A partir du XXe siècle, la fibre de carbone fait son entrée dans la vie quotidienne en étant utilisée dans la fabrication de cafetières, boîtes ou même casseroles. Son atout ? Etre 100% recyclable. C’est en 2009 que ce matériau s’immisce dans l’univers du design. Au cours d’une exposition au Centre Georges-Pompidou, le designer Ron Arad présente alors des sièges en carbone aux formes incroyables. De fil en aiguille, les designers découvrent le vaste champ de bénéfices que procure cette matière. Aussi esthétique que fonctionnelle, la fibre de carbone répond aussi à des enjeux environnementaux, puisqu’elle réduit les coûts, le transport et les déchets. Autre avantage indéniable pour les intérieurs : elle parvient à alléger l’aménagement en apportant sa touche d’élégance.

La fibre de carbone déclinée en 5 pièces contemporaines

Random chair de Bertjan Pot

Random chair, ©Studio Bertjan Pot

Créateur de formes hybrides et instigateur de matériaux divers, Bertjan Pot, designer néerlandais, œuvre pour de nombreux grands noms de design (Established&Sons, Moooi, Golran, Wrong for Hay, Richard Lampert). Il expérimente la fibre de carbone en créant une chaise légère et habile sur laquelle il est bon de se prélasser. La fibre est trempée dans la résine époxy pour être filée manuellement autour d’un moule. En structure désordonnée, la chaise est conçue à maille ouverte et est raidie par la résine.

Recycled carbon chair de Marleen Kaptein 

Recycled Carbon Chair, chaise en fibres de carbone recyclées, Marleen Kaptein

Conçue pour la Galerie VIA par Marleen Kaptein selon une dynamique de recyclage et écoconception, la chaise est composée de fibre de carbone recyclée. Avec un subtil mélange entre légèreté et élégance, l’artiste néerlandaise apporte une touche de design aux intérieurs.

Canapé Eames de Matthew Strong

Eames sofa, carbon fiber, Matthew Strong

Matthew Strong, designer américain présente un véritable sofa entièrement moulé en fibre de carbone. Moderne, transparent et allégé, le carbone préserve le piètement du bois et la fixation métallique.

Une console de Mast Elements

Carbon fiber design ©Mast Element

Première entreprise à produire des meubles exclusivement en fibre de carbone, Mast Element a su tiré profit de ce matériau pour réaliser une ligne de mobilier surprenante. Futuriste et à la pointe du design, ce meuble contemporain est entièrement conçu à la main et assemblé à l’usine de production de la marque italienne.

Vessel, la baignoire Hamac de Splinter Works

Vesser, baignoire hamac en fibre de carbone ©Splinter Works

Dans un monde où le blanc domine les salles de bain, Splinter Works propose une nuance plus sombre d’une baignoire à la forme sculpturale, qui s’intègre aussi bien dans les intérieurs modernes que traditionnels. Contrairement à de nombreuses baignoires aux fonds plats et dos raides, la surface incurvée de ce hamac en fibre de carbone offre un niveau de confort optimal, et incite aux longues trêves sous la mousse.

Emmanuelle Jung

 

 

 

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !