Eva Nielsen, Marie Sirgue et Sébastien Gouju sont les lauréats du Prix de la création 2016 de la Cité internationale de la Tapisserie d’Aubusson. Ce prix récompense les tapisseries contemporaines de qualité.

Depuis 2010, une dizaine de tapisseries contemporaines ont été sélectionnées pour être tissées et faire partie de la collection de la Cité internationale de la Tapisserie d’Aubusson. Le jury du Prix de la création 2016 s’est réuni le 28 novembre pour désigner les lauréats de cette 7e édition. Conservateurs, spécialistes de l’art contemporain et du design ont choisi les deux lauréates et ont aussi désigné leur coup de cœur. Au total, ce sont trois maquettes de tapisseries contemporaines qui ont été primées : Lucite de l’artiste Eva Nielsen, Bleue de Marie Sirgue et Salades de Sébastien Gouju.

La tapisserie d’Aubusson a ses trois nouveaux lauréats

Le Grand Prix 2016 de la Cité internationale de la Tapisserie d’Aubusson a récompensé le travail d’Eva Nielsen, Lucite. L’artiste franco-danoise a travaillé l’accumulation de couches de sérigraphies et de photographies, avec de la peinture et de l’encre. Au final, on assiste à la création d’un trompe-l’œil envoûtant, intrigant. Cette tapisserie de 2,20 x 3 m est le fruit de 5 années de travail.

Tapisserie d'Aubusse, projet Lucite de Eva Nielsen
Lucite, par Eva Nielsen, Grand Prix 2016 de la Cité de la tapisserie, maquette de tapisserie. © Eva Nielsen

Le Second Prix a été décerné à Marie Sirgue, pour son œuvre Bleue. L’artiste plasticienne s’attache tout particulièrement à ennoblir les objets sans valeur de la vie quotidienne. Ici, elle a associé photographies, bâche de chantier et plis de lumière pour donner un effet drapé à l’ensemble. Le bleu électrique est troublant.

Tapisserie d'Aubusse, projet Bleue de Marie Sirgue
Bleue, par Marie Sirgue, Deuxième Prix 2016 de la Cité de la tapisserie, maquette de tapisserie. © Marie Sirgue

Le jury a souhaité valoriser le travail de Sébastien Gouju, Salades, et lui a décerné une mention spéciale. Il revisite les codes de la tapisserie traditionnelle avec une touche humoristique. Inspiré des décors de nos assiettes, la tapisserie est une salade composée, traitée avec contraste, symétrie et graphisme. Composé de 20 couleurs, ce projet est un petit « bouillonnement organique ».

Tapisserie d'Aubusse, projet Salades de Sébastien Gouju
Salades, par Sébastien Gouju, mention spéciale du jury, 2016, maquette de tapisserie. © Sébastien Gouju

 

Plus d’informations sur le site de la Cité Internationale de la tapisserie d’Aubusson.

Ophélie Moris-Guichard

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !