le téléviseur portable Jim Nature de Philippe Starck, 1994

Les amateurs vont avoir l’occasion d’enchérir sur des pièces emblématiques appartenant au VIA. Les fonds récoltés serviront à poursuivre sa mission de promotion et de soutien à la création et à l’innovation dans le secteur de l’ameublement. 

De véritables pépites du design sont à acquérir le 9 novembre et à voir du 2 au 9 novembre à la Galerie VIAParmi elles : le « Bureau 89 » de Sylvain Dubuisson, conçu pour le ministère de la culture et dont quelques exemplaires figurent dans les collections des Musées des Arts décoratifs de Paris et de Montréal. A saisir également, le Bridge « Elémentaire » de Jean Nouvel dont Ligne Roset a stoppé l’édition en 2011, le fauteuil de Xavier Pauchard, lui toujours édité par Tolix, le paravent lumineux « Stanton Mick » de Philippe Starck édité en 1978 par Electrorama et son mobilier 3 Suisses aujourd’hui introuvable. Mais aussi les chaises « Toro » de Martin Szekely pour Neotu en 1987, deux bureaux « Grand Louvre » de Jean-Michel Wilmotte, un ensemble de la collection « Fil » créée en 2011 par François Azambourg. Ou la chaise « Slow Love » de Christophe Pillet pour la maison d’édition XO aujourd’hui disparue. Des pièces uniques et « collector ».

la chaise Paire la Chaise de Francois et Friquet Morellet
la chaise Paire la Chaise de Francois et Friquet Morellet

Vente aux enchères le jeudi 9 novembre à 19h à la Galerie VIA, VIA, Avenue Ledru-Rollin, Paris, France

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !