Sapide présente actuellement dans une exposition baptisée « Amok » des meubles à l’esthétique singulière fondée sur un concept original. 

Sapide, Enfilade "Ace of spades". Matériaux : Pin, Laiton, Bouleau, Hévéa, Laque
Sapide, Enfilade « Ace of spades ». Matériaux : Pin, Laiton, Bouleau, Hévéa, Laque

 

Le duo de designers Sapide organise actuellement dans le 3e arrondissement de Paris une exposition baptisée « Amok« . Fondée en 2016 par Louis-Nicolas Creusat et Romain Houssais, Sapide est composé d’un studio de design ainsi que d’un atelier de fabrication spécialisés dans le mobilier. Ils maîtrisent donc l’ensemble de la ligne de production de leur produit, de la conception sur papier à la confection de la pièce finale. Cette particularité leur permet un contrôle total de chaque étape de la création et laisse ainsi une place libre aux deux designers pour expérimenter de nouvelles techniques, s’essayer à l’utilisation de nouvelles matières. Ce désir de recherche, on le retrouve dans leur exposition « Amok », référence à la nouvelle de l’écrivain autrichien Stefan Zweig où nous est narrée la basculement d’un personnage dans une folie meurtrière. Cette folie, c’est justement l’amok.

Sapide : une volonté de sortir des sentiers battus

Sapide, chaise "La Chaise". Matériaux : Acier, Hêtre, Mousse, Cuir
Sapide, chaise « La Chaise ». Matériaux : Acier, Hêtre, Mousse, Cuir

 

Le duo est en fait parti d’un constat. Notre société, qu’il s’agisse des lieux de travail ou des lieux de vie, est régie par une « dictature de la bienveillance ». La tyrannie du confort, de l’agréable, est omniprésente et enferme notre quotidien dans une culture du « cool » dont on ne peut plus sortir que par la folie. En réaction à cette observation, les designers de Sapide ont donc eu l’idée de présenter des meubles qui prennent le contre-pied de cette culture et qui soient au contraire du côté de l’inquiétant. Il y a d’abord un bureau nommé « Fury ». Ici, les créateurs ont voulu réagir à la culture de l’openspace en entreprise en proposant un meuble qui soit fermé sur l’extérieur avec des volets permettant si on le souhaite de s’isoler de son environnement. On trouve aussi une chaise, baptisée sobrement « La Chaise », dont le but est de n’être pas assez confortable pour qu’on ait envie d’y rester assis trop longtemps. En effet, le dossier comme le siège ne sont pas plans mais crénelés, ce qui force à se tenir particulièrement droit. Enfin, le meuble le plus imposant est une enfilade du nom de Ace of spades qui repose sur des pics, offrant un contraste étrange entre un corps classique, élégant et des pieds dont le style choque par rapport à l’ensemble. Sapide présente donc ici une ligne de meubles originale qui cherche à s’écarter des conventions de notre époque sans pour autant sacrifier à une recherche esthétique intéressante qui pousse à s’attarder devant ces meubles, pourtant conçus pour nous déranger. 

Sapide exposera cette nouvelle collection  en avril, au Salon Satellite de Milan.

 

L’exposition « Amok » organisée par Sapide se tiendra du 8 au 18 février 2018 au 58 rue Volta à Paris.

 

David Kabla

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !