Certes, Vasily Klyukin construit, mais il rêve aussi : il s’inspire d’œuvres d’art renommées pour poser ses visions en 3D. Just amazing !

Ce n’est pas un jardin secret que cultive Vasily Klyukin, mais un « Dream Domain » : un carnet où il imagine les villas les plus folles et les plus originales, en partant du principe qu’un amateur d’art pourrait très bien exposer sa résidence comme une véritable pièce de sa collection personnelle. Il s’empare ainsi d’Andy Warhol ou de Piet Mondrian pour imaginer des constructions extravagantes, qui sont de véritables explosions de formes et de couleurs, et il nous fait voyager dans son imaginaire loufoque et gai. Pour la villa Mondrian, il est parti du célèbre tableau de 1921, Composition II en rouge, jaune et bleu, afin de dessiner la façade de la résidence à l’identique : « Ce n’était pas facile d’en reprendre la couleur et les formes pour que tous les murs du bâtiment soient harmonieusement combinés, qu’ils restent esthétiques quel que soit l’angle de vue. J’ai voulu que la maison ne perde pas la logique résidentielle, je peux très bien imaginer la disposition intérieure de cette villa.

Nathalie Degardin

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !