Mille Arbres fait partie des 22 lauréats du concours « Réinventer Paris », lancé il y a plus d’un an par la Mairie de Paris. Avec ce challenge, Anne Hidalgo, maire de Paris, souhaitait revitaliser des sites majeurs délaissés par la capitale.

Projet Mille Arbres par ManalRachdi_SouFujimoto_ de nuit

Le 3 février, les 22 lauréats du concours « Réinventer Paris » ont été dévoilés par la maire de Paris. 372 projets avaient été proposés à la ville. 372 nouveaux modèles de vie en matière d’architecture, face aux enjeux d’aujourd’hui. Parmi ces projets urbains innovants, Mille Arbres, soutenu par OGIC et La Compagnie de Phalsbourg et créé en collaboration avec l’architecte japonais Sou Fujimoto et le bureau français Rachdi Oxo Architectes. « Nous allons inventer un nouvel art de vivre parisien, celui de la ville hybride et sobre de demain, réconciliant nature et architecture » explique Emmanuel Launiau, Président du Directoire d’OGIC.

Projet Mille Arbres par ManalRachdi_SouFujimoto_ vue de bas

Un village flottant dans une forêt

Le projet Mille Arbres a été conçu dans l’idée de créer une frontière naturelle entre les villes de Neuilly et de Paris, une barrière à la pollution. Aujourd’hui, on ne voit que le périphérique qui sépare les deux ville. Demain, l’ensemble sera relié pour créer un tout, une communauté. Mille Arbres abritera des logements, des bureaux mais aussi un hôtel, des restaurants, un pôle dédié aux enfants et une gare routière. Le tout dans un petit cocon naturel. « Nous aimons l’idée de transformer ce lieu sur le périphérique, symbole de tous les clivages entre Paris et sa banlieue en un lieu symbole du vivre-ensemble dans le Grand Paris », explique Phillipe Journo, Président de la Compagnie de Phalsbourg. Les deux cabinets d’architecture ont voulu renforcer la relation de la Nature avec l’Homme. Donner une nouvelle ligne d’horizon pour l’urbanisme parisien. Vous vous doutez bien que le projet porte son nom. Ce sont 1000 arbres qui seront plantés dans cet espace. Les espèces n’ont pas été choisies au hasard. Elles sont capables de vivre et s’adapter à une atmosphère urbaine. C’est un projet qui a le mérite de faire parler de lui. Mille Arbre inspire le naturel, la liberté et donne un bon coup d’air frais dans l’environnement parisien.

Ce qu’on aime

Le parc Mille Arbres accueillera la Maison de la Biodiversité et la Maison du Jardinier. Des cours et des ateliers éducatifs seront dispensés aux adultes et aux enfants.

127 logements seront créés avec un accès à des pièces communes, des chambres d’hôtes, un jardin-terrasse et une buanderie.

Un hôtel 4 étoiles, composé de 250 chambres, permettra aux voyageurs de vivre une expérience hors du commun dans Paris.

Projet Mille Arbres par ManalRachdi_SouFujimoto_ vue de l'intérieur

« La rue des chefs » : ateliers de cuisine, école de cuisine diététique, aire de restauration « nouvelle génération ». On a les papilles en ébullition rien que d’y penser.

Un espace entièrement conçu pour les enfants sera intégré à ce lieu de vie insolite. Jardinage, initiations à la botanique, un halte-garderie… Les enfants pourront même construire des cabanes en matériaux recyclés.

Mille Arbres représente rapprochera les générations d’aujourd’hui et les générations futures par un nouveau mode de gestion de la copropriété. La conciergerie sera entièrement digitale et adaptée à tous les utilisateurs de l’immeuble et des riverains.

Projet Mille Arbres par ManalRachdi_SouFujimoto plan de la façade

 

O. M-G

Crédits photo : Sou Fujimoto – Manal Rachdi Oxo Architectes – Compagnie de Phalsbourg – OGIC – Morph

 

Vous avez aimé cet article ?
Ne manquez pas les autres articles en vous abonnant à notre newsletter !